Disséminations

Inventer ensemble sur ce blog

Ce nouveau blog a été créé pour être ce que j’ai baptisé une « plateforme de dissémination », soit un espace ouvert où différents contributeurs peuvent proposer des rencontres entre blogs à partir d’une certaine conception du web littéraire: non pas un outil d’édition avec enfermement des textes dans des formats uniques et des auteurs dans des chapelles, mais un espace où les oeuvres circulent et où les auteurs coopèrent à travers leur blog.

Ces deux dernières semaines, des échanges par messagerie électronique ont eu lieu entre les contributeurs de la webasso, ils avaient surtout pour utilité de permettre de passer à ce nouveau blog où je ne suis plus le seul à prendre la parole. Je propose que nous reprenions ici, publiquement, nos échanges, afin d’accueillir toute nouvelle proposition ou remarque concernant notre démarche.

Parmi les questions soulevées en privé, j’en retiens une, emblématique à mes yeux: celle de la nouvelle rubrique « Actu des blogs ». Peut-il s’agir de ne parler que des blogs des participants à la webasso ? Je pense que non, qu’elle doit être ouverte à tous les blogs littéraires. Je propose qu’on présente les travaux de nouveaux participants, mais en même temps je suis pour que le seul critère soit celui de la qualité des oeuvres mises en ligne.

Pour ce qui est de la page qui sera consacrée aux auteurs du blog (c’est une proposition de Carol Shapiro je crois): à chacun de voir si elle/il voudra s’y présenter, de la manière qu’elle/il souhaitera (il suffit de créer une page commune sur WordPress). Pareil pour l’index, que je viens de créer: à chacun des contributeurs de le compléter s’il a envie.

Il me semble aussi que le blog doit rester ouvert à tous les participants aux disséminations qui souhaiteraient y écrire ou même créer une nouvelle rubrique. Pour cela, rien de plus simple: proposer la nouvelle rubrique ici en commentaire  et on en discute (ce que nous avons fait dernièrement entre contributeurs).

Plus généralement, il me paraît essentiel que toutes nos discussions aient lieu en public, pour ne pas créer un petit monde clos qui finirait par ressembler à un comité de lecture. Laissons le champ d’invention ouvert, ici même (ça commence par une possible discussion ouverte à tous dans l’espace des commentaires, notamment sur les points abordés par Noëlle dans son dernier mail, que je ne peux pas tous reprendre ici).

PS: Je m’occupe de compléter les liens du blogroll et d’actualiser la page scoop.it)

Publicités

17 réflexions sur “Inventer ensemble sur ce blog

  1. Merci Laurent de relancer ici la discussion par mail. J’essaierai d’y répondre de manière plus complète ce soir (sans nécessairement tout reprendre), mais je voulais tout de même préciser que je n’entendais nullement que l’actu de « nos » blogs évince celle des blogs en général. Si je te suis bien, on associera donc plutôt les deux au sein de mêmes articles.

  2. Bonjour,
    La cuisine en plein air, je suis pour !

    Dans ce commentaire, quelques remarques sur la forme :

    – personnellement, je trouve le thème choisi (« Twenty Ten ») simple, sobre, clair, lisible (belle police), modulable, je me garderais bien d’en changer.

    – dans l’organisation toutefois, je me demande s’il n’y a pas une confusion entre « pages » et « catégories ».

    Pages : à placer en haut, dans la bande noire, plutôt destinées à être statiques, par exemple « mode d’emploi » ; manque une page qui présenterait globalement le projet, par exemple avec le texte « une nouvelle plateforme de dissémination ».

    Catégories : elles permettent de naviguer par thème, « actu des blogs », « poésie », « pays lointains », « traduction adaptation, » etc.. Sachant que plusieurs catégories peuvent être attribuées à un même article, c’est un excellent outil de classement et de montage : elles mériteraient de figurer en haut de la colonne, et pas sous forme de liste déroulante.

    Sur le fond :
    – cabaret : c’est un autre projet, si certains sont tentés, on peut toujours essayer sur un blog spécifique.
    – chefs d’oeuvres mésestimés : ? pas eu vent de cette idée.

    Chauffons la marmite, qui veut tourner la polenta ?

  3. Sur la forme: ok, alors on ne touche à rien… sauf peut-être sur les catégories, en effet, même remarque que Renaud.
    Pour l’agrégateur tweets, on confie donc les clés à Carole, si j’ai bien suivi? On verra bien si je deviens grande contributrice, je ne promets rien :).

    Pour l’actu des blogs, il me semble que c’est tranché, de même que sur les pages auteurs. Je reviens néanmoins sur ce qui avait initialement motivé ma remarque sur l’une et l’autre. Internaute, m’agace facilement, quoique sans que je m’en rende bien compte, de ne pas arriver à cerner qui parle, et d’où, si je puis dire. Par ailleurs, une association, si lâche en soit les mailles ou le projet, mise bien sur un « pot commun »: si l’on ne veut pas que l’éparpillement tourne à la confusion et à l’effilochement, il me semble plus pertinent de faire voir un groupe constitué, qu’il s’agisse 20 blogs ou de 30. Sur le principe du volontariat, évidemment, et selon l’engagement choisi par chacun (plutôt qu’implication, le temps qui est consacré à ce blog par exemple comptant moins que le degré d’adhésion au projet). Et, surtout, sans empêcher qu’au-delà de 20-30, participent ou aient participé 50, 200, 3000 auteurs. Mais je suis peut-être complètement à côté de la plaque… Ou bien cela dévie-t-il trop de ton idée de départ, Laurent?

    Pour les chefs d’œuvres mésestimés, c’est Pierre qui en évoquait l’idée et l’a d’ailleurs précisée par mail depuis. J’ai plus de facilité à classer Ellroy que Buzzati parmi les mésestimés (peut-être à tort, la plus grand facilité) ! Mais sur le principe, ce que j’en ai dit rejoint bien son idée (tu es donc ambitieux malgré toi, Pierre): les goûts de chacun, ses chouchous, si vous me passez cette familiarité.
    En tout cas, quel que soit mon intérêt pour la création in situ et in vivo, on ne m’arrachera pas à certains anciens et jeunes morts – et tant pis-tant mieux si je leur fais un peu trop dire ce que je veux, puisqu’ils ne peuvent plus se débattre, d’autres s’en chargeront bien pour eux, vous les premiers, qui sait?
    Si quelque écho de votre côté, j’aimerais bien qu’on réfléchisse à comment intégrer ici cette part-là aussi, déjà présente sur nos blogs de diverses manières (voire déjà dans vos disséminations, en fait…)

    Je ne reviens pas sur le cabaret: l’idée me plaît, mais elle demande en effet une autre mise en œuvre et je n’aurai sans doute pas le temps de m’y consacrer pour l’instant. Mais je guette ses resurgissements pour emboîter le pas à l’occasion 😉

    Ah, si, j’oubliais: mais pourquoi de la polenta? Vous ne préféreriez pas une bouillabaisse?

  4. Est-ce qu’on est d’abord tous d’accord sur le principe de discuter ici plutôt que par mail ?
    Moi je suis plutôt en faveur pour une évolution formelle du blog, je ne vois pas pourquoi il devrait rester figé dans ce format.
    A vrai dire il me semble que pour le moment ce serait bien de s’en tenir au calendrier des disséminations mensuelles, pour le reste on verra chemin faisant, faut souffler aussi 🙂

  5. D’accord aussi sur le principe,- bien que certaines choses ne soient pas nécessairement publiques. Donc « avanti » !
    Pour moi, le fameux « cabaret » pourrait résider dans l’esprit des lieux, le ton; sans en faire une foire, ni avoir un déchaînement d’idées « folles »- mais les idées folles construisent/induisent aussi la force/ fantaisie/imagination du désir, non ? ( C’est Pierre Cendrin l’initiateur, je crois? )

    Et donc, avec une certaine tenue, le cabaret pourrait avoir une place – pas trop mis à l’écart comme le serait un lieu de perdition( ; ))
    Mais c’est juste un regard.

    Il me semble aussi que nous sommes trop sérieux. La littérature, la pensée, en « temps de guerre » comme maintenant – et toujours- est un espace tellement important pour traverser les territoires claniques.
    Quand je parle de « sérieux », je veux dire encore trop enfermés … Il ne faudrait pas que cet espace d’ouverture devienne seulement une « vitrine » comme dit… ( je ne retrouve pas le billet?)
    Évidemment comment dépasser les habitudes qui construisent une structure -…
    Je pense à l’ouverture vers la Cité.
    Sans le risque, pas d »émergences… ni de polenta !

    En ce qui concerne les fameux tweets. : j’ai donc créé une page sur caravan, qui est peut-être plus approprié pour cet archivage, no se.
    Je collecte doucement les archives des envols et des tentatives vivantes …mémoires englouties et retrouvées.
    ciao tutti !

    PS
    Aussi, je précise que les tweets ne sont pas « agrégés » mécaniquement mais; humainement glanés comme dirait Agnès Varda. voir la page

    ……………………..
    …………………….
    ………………….

    La part du oui dans le non

    et la part du non dans le oui

    Sortent parfois dans le lit et s’unissent

    dans un autre lit

    qui n’est ni oui ni non

    Dans ce lit court le fleuve des eaux vives.

    ……………………………………..

    ………………………………………

    Roberto Juarroz

    ( ( est- ce qu’il y a un moyen de recevoir des alertes de wdp pour les com.etc. ? )

  6. Quelle synthèse radicale, Laurent! Mais je reconnais que je commence à m’emmêler les pinceaux dans nos diverses réponses. On se laisse évoluer tout doucement, du coup? Il me semble qu’on a brassé déjà assez d’idées pour espérer que toutes ne soient pas stériles…
    Juste une petite question, pourtant: qu’entends par évolution formelle? Changement de livrée, bel et bien? J’avais un peu regardé, mais les possibilités sont assez limitées. Et puis il m’a semblé que vous teniez à ce que les articles s’affichent en entier sur la page d’accueil, si bien qu’on ne sortira pas trop du format actuel. Mais si vous voulez qu’on creuse…

    PS: juste sous le commentaire, Carole, « Avertissez-moi par email… » à cocher (si tu n’as pas trouve entre temps).

    • Merci Noëlle, je n’avais pas vu..je profite de ce remerciement pour cocher la case.Et désolée pour tous ces billets accumulés … et c’est vrai, Laurent, il faut un moment de respiration aussi : )

      NB j’ai supprimé le blog caravan sur word press, ça prêtait à confusion.

    • Synthèse radicale, donc pas à la sauce hollandaise tu veux dire 😉
      Pas nécessaire selon moi que les articles apparaissent en entier sur la première page, les titres peuvent suffire – à creuser en effet si tu as le temps et l’envie (je pense personnellement qu’on pourrait mettre en valeur certaines images disséminées avec les textes.
      Pour ce qui est des initiatives personnelles, elles peuvent aussi se déployer dans les prochains mois, selon les désirs de chacun – il me semble juste que l’axe central c’est les rdv mensuels, ce qui s’est dégagé entre nous dès le début.

      • Axe central, Laurent..Mais ça ne ressemble pas top aux « vases trucs » si ce n’est pas déployé autrement, diss. tous les jours selon, au delà ….Excusez-moi, je n’étais dans aucun groupe, donc plus larguée que vous pour comprendre certaines mémoires…
        et excusez-moi aussi si j’ai tendance à sortir des chemins balisés 🙂

        Il ne pourrait pas y avoir une rubrique associée aux mouvements et paroles du monde .. c’est à dire reliée à l’actualité (pas seulement littéraire, mais aussi politique, scientifique, artistique etc. )?

  7. Bonjour à tous,
    je reprends ici quelques uns des termes de mes précédentes réflexions.
    1) les idées qui ont été avancées/brassées depuis quelques jours (semaines ?) sont toutes très attrayantes et montrent la volonté qui anime chacun de nourrir cet espace commun qu’est déjà devenue la plateforme WAA (pour WebAssoAuteurs). Mais n’allons-nous pas un peu trop vite en besogne ? Dissémination n’est pas dispersion. Et je me demande si, à trop vouloir ouvrir des pages/catégories, nous ne courons pas le risque de la dispersion au moment où le projet (encore tout jeune) a surtout besoin d’asseoir sa lisibilité. Donc, assez proche de la position de Laurent : consacrer notre énergie au développement des Disséminations, ce qui nous a rassemblé au départ. Disséminations que je vois sur deux rythmes : la dissémination thématique mensuelle / des disséminations individuelles au gré de nos rencontres/lectures sur le web littéraire et qui pourraient être inventoriées ici.
    2) présentation des auteurs participants : j’y reviens et suis comme Noëlle. Horreur de l’anonymat sur internet. L’anonymat est insupportable. Quand je lis, j’ai besoin de savoir qui parle et d’où ce locuteur parle. Donc, sans en faire des kilos (quelques lignes suffisent), j’aimerais qu’on puisse nous identifier clairement.
    3) je vois que Carol a retenu le danger de « vitrine » que j’avais exprimé : oui, je le redis ici, WAA n’est pas la plateforme de promotion de nos blogs personnels. Chacun, nous disposons de nos outils de diffusion pour nos blogs/sites. Si on tombe dans ce travers, on va créer une chapelle (peut-être même sans nous en rendre compte). Or l’Ouvert est ce qui nous désigne. L’Actu des blogs, c’est donc, je pense, l’actu de ce qui nous a retenu sur le web (accessoirement mais jamais prioritairement l’actu de nos blogs ou alors ce qui, dans l’actu de nos blogs, contribue au projet WAA).
    4) Dans la même volonté d’identifier des dangers/travers mais je l’ai déjà dit aussi : se définir pour (un projet) et non contre (un autre projet) me semble primordial. Je constate (rassuré) que c’est ce que nous essayons de faire à travers ces échanges. Tant pis s’ils ont parfois tendance à être (plutôt paraître) un peu confus. C’est la vie… du net !
    5) Enfin, pourquoi ne pas prendre en compte cet espace de discussion et le rendre directement accessible ? En d’autres termes : trouver une forme (je m’adresse à ceux qui maîtrisent la technique) qui accueillerait un débat théorique sur le web littéraire/artistique. Il me semble que le web est un tel « sable mouvant » que le théorique (pour essayer d’y voir clair) sur ce qu’il est et comment il peut/doit évoluer est nécessaire. En plus, je ne sache pas (mais je peux me tromper, ne pas avoir repéré) que cela existe sous cette forme. Il y a bien des textes théoriques élaborés ici et là par des chercheurs. Mais un espace Ouvert de réflexion commune sur la question par ceux qui se frottent à l’écriture sur internet : cela peut être d’une grande utilité. Avec le web, nous sommes placés devant l’obligation de remettre sans cesse le processus d’écriture en question…

    • Bonjour,
      Merci pour cette belle synthèse, à laquelle je souscris point par point.
      Ouvrir, ouvrir, ouvrir, si nous ne voulons pas ressembler à ça :
      http://lepelikan.wordpress.com/2012/02/20/retusche/

      D’accord sur l’idée de débats théoriques : en télescopant la lecture et l’écriture, le web brouille les frontières, ce qui soulève bien des questions, pas seulement celle des formats, des supports de lecture, de l’avenir de l’édition numérique, etc.
      Pour rebondir, par exemple, sur la proposition de Pierre Cendrin (dissémination de « chef-d’oeuvres méconnus », oser parler des « nanars » qui nous ont transportés), je pense à la question de la légitimité, de l’autorité, problématique qui m’intéresse particulièrement puisque, n’étant pas auteur, ni spécialiste de quoi que ce soit, je suis quand même blogueur, et contributeur de la WAA.

      Quand on y pense, cette « Auberge de la Métaphore » en plein air, dans laquelle on échange on argumente on débat au sujet d’un blog dont l’objectif est de disséminer des textes, n’est-elle pas cocasse ?
      Et en même temps, ne donne-t-elle pas de fait sur des champs qui ont, entre autres, pour nom « esthétique et politique », « savoir et non savoir » « art et émancipation »,…, ?

      Toujours est-il qu’en mil neuf cent soixante quatorze, Georges Perec affirme avoir ingurgité quatre pâtes trois coquillettes une fettucine à la crème un gratin de macaronis un macaronis quinze nouilles fraîches trois rigatoni deux raviolis quatre spaghettis un tortellini cinq tagliatelles vertes,

      mais pas de polenta.

  8. Précision avant arrêt momentané; ) : je parle d’un rubrique où la littérature rencontrerait l’actualité ( en simplifiant) pas d’une rubrique actu , évidemment.
    Avec des disséminations liées.
    Mais plus tard, si j’ai bien compris; =)

    • Bonjour Carol,
      Désolé de ne pas t’avoir répondu tout de suite concernant la rubrique actu. C’est vrai que j’ai moi-même proposé la création de nouvelles rubriques, et il me semble qu’il faudra le faire. Mais ces derniers jours je me suis plutôt dit qu’il fallait continuer à poser les bases de la WAA par une pratique personnelle de nos propres blogs, via des disséminations, et que c’est par ce biais-là que de nouvelles idées viendraient, des idées qui pourraient nous concerner tous. A mon sens rien ne sert de créer une rubrique qui intéresserait seulement celui qui la créerait, et de l’actu il n’y a que ça sur le web, même vue par le prisme de la littérature (ou de la pseudo-littérature). Donc sans vouloir freiner les ardeurs novatrices je me dis comme Serge qu’il ne faut pas aller trop vite, ce que je remarque c’est que de plus en plus de personnes expriment leur intérêt pour notre démarche, et qu’elles ont envie de participer. C’est par cet élargissement que la webasso va se développer naturellement.

  9. Oui, tu as raison, il y a beaucoup de choses qui foisonnent et qui ne disent rien.. – actu Littérature et autre.
    Je crois que j’avais/j’ai juste peur de l’insidieuse (;) « vitrine » – celle même dont je te parlais aussi, comme Serge, au début du projet concernant certains plasticiens de « tissages ».
    Bien sûr la création de nouvelles rubriques n’y répondrait pas plus…
    Je cherche juste comment rester en mouvement et ne pas tomber dans une forme de narcissisme détourné..mais tu me diras, comme la « fameuse « maya » copine de l »ego : ça transparait toujours..Même planqué, parfois, derrière l’altérité …

    Attendons donc comme tu le dis, et les autres amis d’ici, de voir ponter les vraies émergences,
    Bella Giornata a tutti

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s